Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de créer Atelier Pok ?

Nous avions tous deux envie d’explorer l’univers du luminaire, mais individuellement nos projets n’étaient pas viables.

POK est la combinaison de nos savoir-faire, mais aussi de nos aspirations, qui correspondent parfaitement.

La porcelaine seule était sous exploitée avant qu’elle ne soit placée dans la projection des dessins de Benjamin. La combinaison des formes et des matériaux donne à mon travail de céramique une nouvelle dimension. L’esthétique est celle que je cherchais pour les luminaires.

 

Comment s’organise le travail à quatre mains ?

Les premières recherches et dessins sont principalement proposés par Benjamin. Puis, ensemble, nous réalisons des prototypes, nous faisons beaucoup d’essais, afin d’allier au mieux les qualités d’usage et l’esthétique. Nous pensons l’objet comme un tout, les différentes parties se répondent. Visant l’unité, nous ne ne concevons pas nos lampes comme un simple abat-jour sur un socle.

 

Qu’est-ce qui nourrit votre pratique ?

Le plaisir de travailler des matériaux nobles et durables. Créer des objets du quotidien contemporains tout en défendant un savoir-faire artisanal.

 

Quel sens revêt pour vous l’autoproduction ?

La réalisation d’objets entièrement fabriqués à la main en petites séries, qui répondent à cette envie de posséder un objet unique loin de la production industrielle de masse.

2016 création d'Atelier Pok
  • Matière

  • Teinte

  • Artisanat

  • Pièce

  • Fabriqué en

  • labellisé/ certifié

  • Réinitialiser les filtres
open menu