DESIGN & ARTISANAT, Etienne BAILLEUL
 

Quel est votre parcours de formation ?

J’ai une formation de concepteur d’espace, notamment à travers un BTS design d’espace à l’ENSAAMA et un cursus entamé à l’ENSAPL pour devenir architecte paysagiste. Lorsque l’envie d’exercer un métier manuel a pris le dessus, j’ai mis un terme à mes études. Ensuite, j’ai tourné autour du pot pendant un moment avant de revenir à l’essentiel et travailler le bois.

 

Comment et pourquoi le bois est-il devenu votre médium ?

J’ai toujours apprécié les arbres et fait preuve de curiosité à l’égard de ces êtres à la fois beaux et étranges. Très manuel depuis mon enfance, le choix du bois s’est fait naturellement quand j’ai ressenti le besoin de m’exprimer en volume.

Je suis autodidacte, découvrir au fur et à mesure ce qui fait la richesse et la diversité du bois anime mon travail. La sculpture est intuitive pour moi, j’aime le contact avec ce matériau vivant et non-homogène, qui rend ainsi chaque réalisation unique et guide la création.

 

Comment décrivez-vous votre travail ?

Je sculpte des objets en bois. J’essaie de provoquer une émotion en cherchant un équilibre entre la forme, l’usage et la matière. C’est un travail de patience, j’aime utiliser des outils à main et prendre le temps de comprendre l’unicité de chaque pièce de bois. C’est un processus évolutif où la question du toucher est importante, à travers des surfaces très lisses ou des jeux de textures.

 

Quel sens revêt pour vous l’autoproduction ?

C’est pour moi synonyme d’authenticité, de liberté et d’autonomie dans le fait de fabriquer soi-même. Cela concerne la maîtrise de l’ensemble du processus, en partant de l’idée et en passant par le dessin, la méthode mise en œuvre, les outils, l’approvisionnement en matériaux, la fabrication et enfin le rapport à la clientèle.

fin 2020 lancement de l'activité
  • Matière

  • Teinte

  • Artisanat

  • Pièce

  • Fabriqué en

  • labellisé/ certifié

  • Réinitialiser les filtres
open menu